Les Tags

***

Début (108) Défi (20) Tous (458)

***

Tout public Contenu sensible

***

Tous (458)

***

Défi :
Juillet-Aout 2023
Par Bat.Jacl

[Défi]



Défi d'écriture : Un été au bureau Dans ce défi d'écriture, vous allez explorer l'histoire d'un employé ou d'une employée qui se retrouve seul·e au travail en pleine période estivale. Votre texte devra comporter entre 3000 et 5000 caractères.   Scénario imposé : Un·…


4 suites, 4 ramifications

Chapitre 1 :
Le jardin secret
Par TRB-x

[Le jardin secret]



Le lundi 17 juillet, je franchis les portes de l'entreprise avec une boule au ventre. La déception de voir mes vacances refusées par mon supérieur direct me pesait encore. En entrant dans l'open space, une étrange sensation m'envahit : le silence. Pas de clavier qui cliquette, pas de téléphone qui sonne, pas de rires ni de discuss…


0 suites, 0 ramifications

Chapitre 1 :
La Guerre des Post-it
Par Bat.Jacl

[La Guerre des Post-it]



Lundi 17 juillet. L’aube pointe alors que je m’avance vers l’imposant édifice qui abrite nos bureaux. L’architecture moderne du lieu contraste avec le ciel rosé, ses façades vitrées scintillant sous les premiers rayons du soleil. Une brise légère fait frissonner les feuilles des arbres environnant…


0 suites, 0 ramifications

Chapitre 1 :
En tête-à-tête avec Robert
Par marion.bidou

[En tête-à-tête avec Robert]



Jaune. L'écran de mon ordinateur tend vers le jaune quand je pousse le contraste au maximum. Et se grise quand je le réduis. Mmh, c'est bon à savoir, j'essaierai de m'en souvenir. Les autres paramètres de réglage défilent au fur et à mesure de mes clics silencieux : netteté, luminosité, trapèze... Que d…


0 suites, 0 ramifications

Chapitre 1 :
Hagard au hangar
Par Néant-Blanc

[Hagard au hangar]



Je pousse d’une main mollasse les barreaux de la grille d’entrée et traverse la cour en faisant racler mes chaussures de sécu sur le ciment brut. Devant, la face de l’entrepôt à l’air de se foutre de moi avec ses yeux en lampions et les dents d’un sourire en portes. Fait pas jour encore. Cinq heures, l’heure g…


0 suites, 0 ramifications